La crise d’angoisse comme cause de douleur à la poitrine

TwitterFacebookPartager/Marquer

Les symptômes d’une crise d’angoisse sont similaires à ceux d’une crise cardiaque, c’est pourquoi les deux types de crise sont souvent confondus. La douleur thoracique ressentie explique pourquoi beaucoup de personnes se retrouvent aux urgences suite à une crise d’angoisse.
Il existe différents types de douleur à la poitrine, mais tous ne sont pas le symptôme d’une crise cardiaque. Une indigestion, une pleurésie, des muscles endoloris, des côtes blessées, des nerfs pincés, une angine, des problèmes de pancréas ou de vésicule biliaire peuvent également causer des douleurs à la poitrine. Les symptômes de certaines de ces pathologies peuvent donc parfaitement imiter ceux d’une crise cardiaque. Seul un médecin pourra déterminer la cause.

La douleur à la poitrine issue d’une crise d’angoisse peut ressembler à celle d’une crise cardiaque, c’est la raison pour laquelle il est important d’en connaître la différence afin de déterminer soi-même s’il s’agit d’une crise cardiaque ou d’une douleur thoracique liée à une crise d’angoisse.
La localisation de la douleur thoracique est un bon indicateur pour savoir s’il s’agit d’une crise cardiaque ou d’une crise d’angoisse. La douleur thoracique liée à une anxiété est située au niveau du cœur et est décrite comme «forte». Elle augmente avec la respiration et ne dure généralement pas plus de quelques minutes. Aussi, en effectuant une pression sur la poitrine, la douleur s’aggrave.

Concernant la crise cardiaque, la douleur thoracique est située dans le centre de la poitrine, et perdure habituellement pendant plus de 10 minutes. La respiration est habituellement normale, sauf si la crainte d’une attaque cardiaque ou de mourir déclenche une crise de panique, ce qui provoque une hyperventilation.
La douleur thoracique d’une crise cardiaque est ressentie comme une sorte de pression ou d’écrasement au niveau de la poitrine. Elle est plus sévère et plus durable que la douleur de poitrine liée à la crise d’angoisse.
Les crises d’angoisse peuvent provoquer des douleurs à la poitrine car l’adrénaline est automatiquement libérée pour préparer le corps. L’adrénaline accélère le rythme cardiaque et la respiration et cause une contraction des muscles. Il est alors possible de ressentir des palpitations cardiaques. Les douleurs à la poitrine ressenties lors d’une crise d’angoisse peuvent également être provoquées par la libération des acides de l’estomac et une indigestion.
Les symptômes d’une crise d’angoisse vont répondre positivement aux techniques de contrôle. La respiration profonde et des exercices de relaxation ou de commutation (déplacer l’objet de ses pensées vers des événements ou des idées humoristiques ou agréables), résoudre des problèmes de mathématiques ou de comptage peuvent éloigner l’attention de la douleur à la poitrine et d’autres symptômes, en l’espace de quelques minutes.
La crainte d’une crise cardiaque qui est générée par des douleurs à la poitrine liées  à une crise d’angoisse peut effectivement aggraver les symptômes d’anxiété. Comprendre les crises d’angoisse, l’origine de la douleur à la poitrine peut être salvateur et éviter des déplacements inutiles aux urgences. Prendre le contrôle sur ses pensées et ses réactions peuvent réduire considérablement la survenue de crises d’angoisse.